lundi 11 février 2013

Le ring, round 4 : Les coreux.


Bonjour et bonsoir messieurs dames ! Cela faisait bien longtemps qu'un troll n'avait pas été publié sur mon blog. Après les kairas, les kikoos, et la population de la Bastille, au cœur du ring je m'attaque désormais à l'ennemi public numéro un, le plus gay, arrogant et hypocrite de toute la race (in)humaine : LE COREUX.



Le coreux 2013, c'est d'abord un contre-sens. Quand Ian McKaye s'habillait de manière totalement neutre (allez, on peut dire qu'il avait un peu la dégaine des kids de l'époque si ça vous fait plaisir), le coreux moderne lui, consulte les "catalogues" Facebook pour peaufiner son swagg dans le but d'afficher sa rébellion et sa simplicité d'esprit, à 50€ le slim ultra skinny de marque made in Bangladesh dont tu retourneras 3 fois le bas, par nostalgie indirecte envers ton passé de scout. Ben ouais, ça fait trop "christiancore" comme ça, nature, pureté d'esprit et compagnie. Ou comment tenter de séduire l'électorat de Christine Boutin, en somme. Ne parlons pas du Straight Edge, la ou McKaye et Picciotto commencent à devenir critiquables, et la ou commence la flagrante homosexualité de la scène. À votre avis, pourquoi l'emo ? Et surtout, POURQUOI les coreux refoulaient tant l'emo à l'époque, et pourquoi ce fulgurant coming out lorsque le mariage gay se légalise de plus en plus dans le monde ? Enfin bref. Straight Edge : ne pas fumer, ne pas boire, ne pas avoir de relations sexuelles sans sentiments. MAIS OUI, JÉSUS CHRIST TE PARLE MON ENFANT ! Putain, qu'est-ce qu'on doit s'emmerder lors d'une soirée organisée par un coreux quand même. C'est quoi le délire, c'est soirée thé dansant et cidre pour les plus durs ? On discute du bonheur, de la famille, et des meubles autour de la Bible ? Eh bien il faut croire que oui, surtout que les valeurs clés du hardcore, c'est l'unité, le respect, l'espoir, le positivisme, etc... Et c'est parti, allons prier tous ensemble à l'église, donner notre amour à Dieu ! Assez douteux quand on se la joue TRVE BLACK METOL comme certains groupes récents... Imagerie noir et blanc, arbres nus, symboles occultes, la parfaite combinaison du groupe dark qui cartonnera chez l'auditoire adolescent habillé en marques de skate ou de fringues pseudo-gothiques chinoises à la qualité douteuse... Passons. Aujourd'hui, le spécimen "coreux" se croit fort, vrai, et surtout : BRUTAL.

NON monsieur/madame, ce n'est pas parce que tu gesticules comme une hôtesse de l'air sur un beatdown accéléré x 3 que tu es un bagarreur de première classe ! Mosher ne fait pas de toi un mec viril ou une nana cool, ça te rend surtout stupide et édenté(e) ! Oui parce que le mosh, aujourd'hui, c'est la graaaaande mode des coreux. Ben ouais OK, je paie 20€ non pas pour voir Hatebreed jouer mais pour me faire défoncer la gueule par Kevin, 18 ans, fan de Deez Nuts, avec un "Pull the trigger, bitch" très personnel (LOL) tatoué sur la bras, normal. Logique zéro, ou bien de suicidaire, sélectionner la mention utile.

Ah, et maintenant le plus drôle : LES RÉFÉRENCES MUSICALES du coreux ! Un passionné de musique hardcore, en temps normal, parlera forcément roots : Minor Threat, Gorilla Biscuits, Dag Nasty, Rites Of Spring, Bad Brains, Black Flag, Agnostic Front, Descendents, tout ça. Aujourd'hui, il cite des groupes comme Have Heart, Defeater, Rotting Out, Bane, Converge, Blacklisted, Disengage, Mountain Man, Touché Amoré, Modern Life Is War... Ben non, tout ça c'est has been gars, le passionné de hardcore aujourd'hui il emmerde tes groupes de PD trop underground, lui il est BR00t4l, il écoute ÇA :



Ouais ma gueule, ça c'est du hardcore, ça groove, ça transpire, c'est sincère, rempli d'émotions ! ON A ENFIN TROUVÉ À QUOI POUVAIT SERVIR LE MONOCORDE ! Pour sûr, on ira loin musicalement, dans le futur. Le coreux moderne est aussi en guerre avec le métalleux. C'est vrai, le métalleux a le swagg négatif, il est geek, ouvert, cynique et pas prise de tête (bref, un type cool). Et en plus il est exigeant, mélomane, et modeste, le métalleux n'est pas un "TRV3", il.critique objectivement t'as vu, c'est pas cool. ATTENDS, COMMENT ON PEUT RESTER TRUE SANS TANK TOP ACHETÉ CHEZ IMPERICON ? Passons. La guerre en question est une guerre sans aucun sens, parce que la définition du hardcore aujourd'hui c'est ça : Suicide Silence, Architects, Despised Icon, Volumes, The Human Abstract, Periphery... Bitch please, ne me dis pas que t'entends du punk là-dedans ! Ces morceaux sont construits sur une base metal, il faut être sourd pour ne pas reconnaître le style dans les rythmiques, les riffs ou les cris utilisés ! Enfin bon, le coreux s'en contente, y'a assez de violence pour faire l'hélicoptère ou le sumo dans le pit. Violence, ça ? On a pas la même idée de la violence, ni même de la mentalité du style... Non parce qu'aujourd'hui, le hardcore ressemble plus au rap de cité qu'autre chose. Vas-y qu'on représente les frères et qu'on nique sa mère (BIIIM CHECK LA RIIIIME), vas-y qu'on se fringue comme les mecs du quartier, vas-y qu'on est des vrais gangsters de banlieue pavillonnaire... Non mais non, arrêtez de vouloir jouer un semblant de NYHC pour avoir l'air thug, NON. Depuis quand le hardcore casse des gueules et lâche les chiens ? Merde, influence Truand 2 La Galère en vue, REPLI ! Enfin, le coreux moderne n'a absolument aucun respect. Le même qui gueule pourtant "RESPECTE OU CRÈVE". Pour des têtes d'affiches qui baisent les nanas du premier rang en backstage et qui vendent plus de merch qu'ils ne sortent d'albums et de textes intéressants, la oui ça moshe et ça pose. Mais quand la première partie un minimum sincère tente un truc différent, old school, plus ouvert musicalement, tout ça, eh ben c'est l'occasion d'aller fumer une clope entre Straight Edge ;). Ah oui, parce que dans les concerts de ce que l'on appelle "hardcore" aujourd'hui (comprenez donc metalcore), avant quelconque mosh, quelconque éclate, c'est d'abord un défilé. Tout le monde se regarde, cherche l'intrus, le mec neutre qui viendra tout gâcher. Si t'as pas ton Tank T While She Sleeps, ton short et tes slip-ons, t'es pas dans la famille mec, t'es out. À savoir que le style hardcore, si ce n'est pas ressembler aux gars de One Direction ou de Big Bang, c'est se fringuer en pyjama. Ou alors autre chose aussi, les nunuches qui viennent se trémousser dans le pit pour draguer le premier mec tatoué du pit en dansant comme en boite de nuit, c'est cool aussi, très HxC spirit.

Bref, vous l'aurez compris, le hardcore, c'est non seulement un truc de chrétiens refoulés, mais également d'ados attardés. Des cathos ouvert à un truc aussi gay et matérialiste ? Étonnant, tiens. En tout cas, écouter du hardcore en pensant être un dur, ça c'est vraiment PD.

Morale un peu plus réaliste : L'esprit hardcore d'antan semble avoir complètement disparu, au profit d'un matérialisme et de déformations tout deux affolants. Trop peu de personnes cherchent à préserver l'esprit originel du genre, préférant rester cloîtrées dans des codes, des styles, des modes spécifiques, des prisons malsaines ou chacun se complaît, parce qu'entre taulards ils se suivent comme des moutons, pour pas se retrouver seul en dehors du troupeau. Esprit de famille ? Ceci me fait bien rire, quand l'ambiance des concerts parisiens de hardcore et autre digressions du style est froide, détestable. Tout un tas de petits groupes habillés, préparés, tout ça. Mais l'unité, la spontanéité, le respect ? Le pire, c'est lorsque ces personnes nous ressortent l'idéologie Straight Edge pour affirmer leur force d'esprit. ULTRALOL. Quand tu vois la proportion de bières qui volent dans le pit, et le nombre de fumeurs dans la file d'attente, tu peux te permettre le doute quand même. Rendez-nous le vrai hardcore :( !

14 commentaires :

  1. "Bitch please, ne me dis pas que t'entends du punk là-dedans ! Ces morceaux sont construits sur une base metal, il faut être sourd pour ne pas reconnaître le style dans les rythmiques, les riffs ou les cris utilisés !"

    les groupes que tu cite sont tous du deathcore, sur une base death oui, donc normal que tu entendes une base metal et qu'il n'y ai rien a voir avec minor threat ou converge..
    Et n'ont pour la plupart rien a voir avec le mouvement straight (surtout emmure qui échangent de la weed contre du merch et leur track MDMA)

    Avoue de t'attaquer a un "groupe" (si l'on peux dire) renseigne toi et evite de melanger les scenes..

    RépondreSupprimer
  2. Ecoute, je suis vraiment désolé de ne pas boire, de ne pas me droguer et de ne pas me comporter comme un chien en chaleur. C'est vrai que c'est un peu paradoxal d'être ainsi et pourtant et d'écouter Deez Nuts ou Hatebreed, et même avant tout d'adorer le Punk Hardcore (Unseen, Casualties), la Oï (Agnostik Front) et le Ska (Laurel Aitken) en même temps que du beatdown (Hand of Blood) ou du néo métal (Slipknot) mais c'est mon choix quoi...

    C'est vrai qu'il y a une énorme vague de groupes de deathcore qui pousse à l'overdose et noie la scène HxC, mais il y a toujours de bons et nouveaux groupes de Hardcore véritable qui se lancent mais que tout le monde ne connait pas.

    Est-ce pourtant une raison pour faire une généralité de quelques kikoolol qui t'ont frustré? les modes ça bouge et ça change plus vite qu'on ne tire la chasse alors à la fin il ne reste que les vrais.

    Pour ce qui est du mosh, tu ne connais juste pas nos raisons de le faire, tu les imagines juste dans ta petite tête. Perso' je trouve ça extrêmement défoulant, il y a l'adrénaline bien sûr mais aussi l'idée de s'amuser et de montrer aux autres certaines figures qui ne sont pas forcément évidentes, j'ai toujours le sourire quand passe un moment 2-step mais ça c'est mon coté punk.

    Enfin, si ça te manque tant que ça du vieux HxC t'as qu'à oser ramener tes fesses dans le 24 Périgueux! l'asso' du SP2C va peut-être te faire changer de discours (parce qu'après tout ça ne tient qu'à toi d'ouvrir les yeux).

    Sur ce j'boirais à ta santé avec mon Coca dans ma tasse CBGB et le majeur en l'air.

    Amicalement, Piotr BARTHOLOME si tu veux poursuivre la discussion. (chuis en anonyme parce que ça bug)

    RépondreSupprimer
  3. la seul personne qui manque de respect dans cette article n'est pas le coreux mais la personne qui était assise derrière sont pc et qui a taper sur son clavier tout se ramassis de merde . Bizou

    RépondreSupprimer
  4. un coreux n'est pas chrétiens obligatoirement. un coreux est quelqu'un qui aime tout style qui allie du rapcore au dubstepcore au hardcore au metalcore, deathcore et j'en passe on n'est juste des mec qui font la fête on boit on fume mais c sur on fais l'amour toutes les fille s qui sont dispo, mais quand on a une copine on la respecte. le headbang, le mosh pit (ce que vous essayé de faire) on étais inventé par les coreux pour tout les petites natures comme toi qui on même pas de force et de vie social apart face book et qu'il veule voir un concert de core car c trop swag mes nous coreux on se tape desus dans les concert mais aprés on boit une bière ensemble comparé a vous qui cherché a etre le plus bo le plus mur (soi disant que vous l'etes mdr) le plus swag et sutout le plus connue sur face alors vous vous tiré dans les pates entre emo super votre taux de maturité !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, t'es un rigolo toi.

      Ta définition du hardcore me laisse perplexe. Déjà, le "dubstepcore" m'a suffit à stopper net toute envie de lire ton pavé. Mais je l'ai fait parce que je me suis dit que j'allais me marrer un bon coup. Alors ensuite :

      "on n'est juste des mec qui font la fête on boit on fume mais c sur on fais l'amour toutes les fille s qui sont dispo, mais quand on a une copine on la respecte" : C'est sûr que les coreux sont, à l'origine, de gros alcoolos qui sautent tout ce qu'ils trouvent. Crédibilité béton. T'aurais pas oublié que le hardcore cherche à l'origine à contrer l'idéologie décadente et nihiliste du punk par hasard ?

      "le headbang, le mosh pit (ce que vous essayé de faire) on étais inventé par les coreux pour tout les petites natures comme toi qui on même pas de force et de vie social apart face book et qu'il veule voir un concert de core car c trop swag" : POPOPOOOOOOOOOOOOO !!!!

      - 1) Le headbang existait dès les premières heures du rock, mais c'est pas grave. Headbang = bouger la tête. Tu m'aurais dit le 2-step, t'aurais été 0,0006 fois plus crédible.
      - 2) Donc tu es entrain de me dire que le mosh pit aurait été inventé juste pour casser des gueules et non pour se défouler et suivre le principe de catharsis de la musique hardcore ? Donc il faut forcément être balèze pour écouter du hardcore (un préjugé très "rap de banlieue", ça) ? Donc tu juges ma vie sans en connaître la moindre parcelle ? Donc tu penses que je n'ai aucune culture en hardcore ? Donc tu as l'orthographe, la répartie et l'argumentation d'un pré-ado compléxé ? J'en doute pas, t'es vraiment un true hardcore boy.

      Et enfin :

      "mes nous coreux on se tape desus dans les concert mais aprés on boit une bière ensemble comparé a vous qui cherché a etre le plus bo le plus mur (soi disant que vous l'etes mdr) le plus swag et sutout le plus connue sur face alors vous vous tiré dans les pates entre emo super votre taux de maturité !!" : Je pense que tu t'es enfermé dans une vision cliché au possible de l'emo qui date de plusieurs années et que tu te butes à ne pas vouloir en sortir. Une belle ouverture d'esprit, très hardcore spirit, tout ça. N'as-tu pas capté que mon blog sert à abolir les clichés inhérents à l'emo que des gens comme toi s'obstinent à rappeler ? N'as-tu pas capté que mon article était un pur troll second degré ? Enfin, la scène emo actuelle est la scène la plus fraternelle, humble, simple et passionnée que je connaisse. Tu me cites le deathcore mec, LE DEATHCORE. Le style musical le plus commercial, corrompu, poseur et immature de toute l'histoire de l'humanité.


      Renseigne-toi mec, renseigne-toi avant d'oser me comparer à cette vision dégueulasse de l'emo que tu as, avant de rabaisser "le dictionnaire de l'emo" à tout ça. La prochaine fois que tu veux te prendre la peine de rédiger un pavé si mal écrit et si pauvre en argumentation, sans avoir pris la peine de bien comprendre le sens de mes propos, la tournure humoristique de mon article, et en cherchant des attaques risible sur ma vie, un conseil : http://www.youtube.com/watch?v=axWsbQhNCs0

      Tu me donneras la date de ton anniversaire, que je t'achètes un dictionnaire. (PUNCHLINE RPZ)

      Supprimer
    2. Je me considère comme coreux et pour moi le VRAIS coreux se doit d'être ouvert d'esprit, pas rester renfermé sur lui même et sur son style. Quand on y réfléchit, le VRAIS coreux et le VRAIS émos ne sont pas si différents mentalement (ouverture d'esprit entre autres). Donc pour les fake rageux qui se prétendent coreux, bah aller vous faire mettre. Et pour les vrais coreux qui n'ont pas capté le second degré de l'article je vous invite à relire ^^. Au final ton article me fait un peut penser au petit pumchline qu'on se balance entre coreux et émos qui sont basés sur des clichés (ex: l'émo qui se taille les veines). Mais je tiens à te féliciter car ta répartit dans tes propos est telle que, une fois le second degré capté, elle force le respect. Mais le second degré reste dur à trouver et c'est ce qui te vaut ces commentaires négatifs.

      Supprimer
  5. J'ai pas de compte sur ce site alors bon je me présente en 2/2, je m'appelle Wesley et j'ai 18 ans. Bref, je viens de lire ton article sur les Coreux et je trouve ça limite révoltant cette étiquettes que vous pouvez avoir de nous. Moi même, mon meilleur ami,ma meilleure amie, ma petite amis et d'autres potes sommes tous de véritables Coreux et aucun de nous ne fais ce que tu peux avoir mis tout au long de cette diarée qu'est ton article. Comme par exemple poster des photos de nous dans des catalogues Facebook dans le but de montrer notre soit disant " Swagg " . Le Coreux n'est pas non plus quelqu'un de débile sous prétexte qu'il Mosh, Mosher est une danse, dans le dérivé du Pogo, c'est certes un peu violent mais ça n'a rien de débile. Dans ce cas la je peux très bien coller une étiquette aux émos? Pourquoi se tailler les veines? Ca aussi c'est inutile. De plus la brutalité de quelqu'un ne se base pas sur la musique qu'il écoute, quelqu'un peut très bien avoir la haine aussi bien en écoutant du Dope DOD, du Emmure ou n'importe quel groupe dis " Underground " ou " Hardcore ".Et ça que ce soit du mieu Métal ou Rap. Bref toout ça pour dire que tu devrais réellement fermer ta gueule et arrêter de coller des étiquettes aux gens comme ça parce que c'est vraiment ridicule...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wesley, je t'invite à lire la réponse que j'ai rédigée à l'illettré d'en haut, tu comprendras que j'ai une meilleure estime du hardcore que le laisse croire cet article.

      Je t'assure que beaucoup de coreux se glorifient en photo et font passer leur dégaine avent leur musique, tu n'as qu'à te fier à la page Facebook "Stay Fucking Hardcore", entre autres, tu verras un peu le level. je ne généralise pas cet article à tous les coreux, je m'amuse des clichés de la définition 2013 du HxC, tout simplement.

      Le hardcore se colle lui-même d'innombrables étiquettes, je ne fais qu'en rire d'un humour noir et second degré. Et si l'emo, pour toi, c'est seulement se tailler les veines, alors tu es en retard de quelques années sur le mouvement...

      Supprimer
  6. Je suis un coreux et je suis en doctorat de math! et toi tu fait quoi dans la vie pour te permettre de juger de l'intelligence des coreux???? friedrich hayek pensent qu'il faut laisser faire faire le marché décider de la société parce que les capacité intellectuelle de chacun ne pouvait pas être predite et que si on tente d'utiliser un planification ca allait forcement faire de la merde! Alors quand on se base sur le faite d'être un coreux ou pas pour juger d'une graduation de l'intelligence c'est qu'on est un peu totalitaire dans sa tête et on voit bien cette esprit conservateur qu'on metaleux certain envers la scene hxc! Dire qu'un style de musique est pas recherché parce que les sois disant connaisseur te le dise c'est du conservatisme par contre si tu joue de la musique déja ca te donne un moyen de juger par toi meme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours la même rengaine :

      Lis les réponses aux différents commentaires postés jusque là pour te donner une idée de la réelle estime que j'ai du hardcore. Je réponds sûrement à une personne qui ne reviendra jamais lire ce message, mais j'essaie tout de même.

      Messages à mes prochains réfractaires : Il faut vraiment apprendre à écrire, ça urge.

      Supprimer
    2. héhéh et si j'ai lu ton message! Si j’écris avec des faute de français c'est que je suis distrait! Bon ca sert à rien de s'opposer pour s'opposer! C'est vrai que j'approuve un peu ta théorie du néo christianisme refoulé en mouvement coreux strait edge! Mais comme j'écoute du metalcore je me suis senti un peu insulté mais en faite c'est juste que tu fais une analyse sociologique, mais il faut pas trop extrapoler sur les gens parce que au cas extrême ca fait comme les facho qui extrapole sur les arabe etc

      Supprimer
  7. Ce qui est drôle c'est que tu nous parles des kikoolalpseudocoreuxwétavuctrob1facebouc qui, malheureusement, sont de plus en plus nombreux, mais bon de toute manière il y a des cons dans tout les mouvements. Certes mosher ne donne pas une image très civilisée de soi, mais merde on a le droit de retourner à un état archaïque si on le désire (en blessant personne cela va de soi).
    Pour ce qui est de la tenu vestimentaire c'est pas faux, tout le monde arbore son jolie tank/t-shirt de suicide,Despised etc... (soi dit en passant qui sont des groupes de DEATHCORE et non HxC faut vraiment être sourd pour confondre les deux styles).Cependant j'ai déjà vu des mecs habillés en évêque, avec un masque de cheval et j'en passe. Ce qui ne faut pas oublier c'est que l'on cherche a de passer un bon moment.
    Tu es quelqu'un d'intelligent cela ne fais aucun doute et je te soupçonne de troller suite à de nombreux quolibets que tu a dû recevoir de la part de certains coreux qui font une fixette sur les emos.
    Ah j'oubliais je suis "straight edge" du moins j'ai un style de vie qui colle aux idéaux straight edge et malgré le fait que je ne fume pas et ne bois pas je m'éclate pas mal en soirée(pour ce qui est du sexe je pense que deux adultes consentent on parfaitement le droit d'avoir des relations sexuelles sans sentiments tant qu'il y a un respect mutuelle). Et surtout je suis athée le cliché du petit straight edge de coeur m'a fait beaucoup rire, cependant je n'irai pas te contredire c'est une part de la réalité. Bref je m'égard, je pense qu'il ne faut jamais faire l'erreur de faire des généralités. Et comme toi j'aimerais voir ressurgir le punk hardcore d'antan...
    (Désolé s'il y a des fautes d'orthographes je ne suis pas doué à se niveau là)























































    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malgré le fait que tu te sois visiblement endormi(e) sur ta touche "entrée", je te remercie de cette réponse constructive, et d'avoir pris le temps d'analyser mon propos.

      J'ai jamais vu de gars portant un masque de cheval dans les concerts que j'ai fait jusque là moi, c'est nul. C'est l'un des objectifs ultimes de mon existence, que de posséder un masque de la sorte.

      C'est effectivement plus un troll qu'un article sérieux, et tu as peut-être vu via mes réponses aux différents commentaires que j'ai un gros respect pour le hardcore, plus que je ne le laisse paraître ici, mais pour le vrai, tout simplement.

      J'ai également un profond respect pour la mouvance SxE, je l'ai été moi-même à une époque. Mais depuis que j'ai pris l'habitude de me prendre une pinte de bière en concert ou avec des potes, je ne me considère plus comme étant dans la mouvance car je trouve que cela n'aura plus eu de sens, bien que c'est compliqué de se bourre la gueule avec ça et que c'est pas le but recherché. Puis l'emo vient de ce mouvement, après tout...

      Supprimer
  8. Je suis pas vraiment fan des critiques sur le style, chacun fait ce qu'il veut avec ses habits et ses convictions, certains peuvent être cons mais je ne pense pas que ça les rendent foncièrement méchants. Je connais quelqu'un se disant "coreux", il peut être fermé d'esprit, surtout avec les emos qui lui ont sûrement rien fait, mais il n'est pas mauvais.

    Je suis tombé sur ton site par hasard, parce que je ne savais pas du tout ce que c'était qu'un "coreux". On ressent que tu as un avis très personnel et péjoratifde ce qu'il sont, je ne vais pas forcément dans ton sens. Mais tu écrit tellement bien, tout est tellement bien construit avec une touche de sarcasme et d'ironie bien dosée, que j'ai tout de même beaucoup apprécié ta description des personnes dites "coreuses".

    Tu es très doué, bravo ! :]

    RépondreSupprimer